Kingdom: The Blood: Hack’n’Slash de Netflix se déroule dans la Corée médiévale

Image : Netflix

Netflix veut lancer un jeu K-action du genre hack’n’slash pour PC et appareils mobiles. Kingdom: The Blood se déroule dans le monde médiéval de la série Netflix Kingdom, basée sur le manhwa The Land of the Gods. Netflix et le développeur sud-coréen Action Square n’ont pas encore donné de date de sortie.

Le jeu devrait s’appuyer sur le succès de la série

Kingdom est un drame K de 2019 sur Netflix qui explore un fléau et l’apocalypse zombie qui en résulte avec des éléments de thriller politique et d’horreur. Le décor, cependant, est le décor relativement inutilisé de la Corée médiévale : la série se déroule au début du XVIIe siècle, quelques années après la fin de la guerre d’Imjin. Un total de deux saisons et le film Kingdom: Ashin of the North sont actuellement disponibles et ont été bien accueillis par les critiques et les téléspectateurs – la série est parfois décrite comme un mélange de Game of Thrones et The Walking Dead. Une troisième saison devrait s’appuyer sur le succès ainsi que sur le jeu vidéo désormais annoncé.

Carnage de zombies en costume traditionnel

Netflix montre une bande-annonce avec des scènes sanglantes de combat à l’épée avec l’annonce, mais sinon, on en sait très peu. Le développeur Action Square a précédemment créé le jeu de tir roguelike Anvil et créé des séquences de capture de mouvement pour Kingdom: The Blood avec un danseur d’épée coréen professionnel. Comme prévu, le titre adopte le décor de la série, afin que les joueurs puissent parcourir des « paysages à couper le souffle » et la ville de Hanyang, qui est en proie à un problème de zombies.

Kingdom: The Blood permet aux joueurs de créer leur propre personnage et de choisir parmi une variété de costumes authentiques, y compris des tenues traditionnelles coréennes telles que le hanbok. Netflix promet une histoire et un mode conquête, dans ce dernier les joueurs doivent affronter cinq minutes de combat en continu. En plus des boss adversaires, il devrait également y avoir une partie PvP.

Il n’y a pas de détails sur l’intrigue – cependant, à première vue, le jeu donne l’impression d’un divertissement de carnage superficiel entre les deux qu’une histoire profonde. Graphiquement, il devient rapidement évident que Kingdom: The Blood est également développé pour les appareils mobiles. Pour ce dernier, il existe déjà un MMORPG portant quasiment le même nom, Kingdom : The Blood Pledge, qui n’a rien à voir avec Netflix ou la série Kingdom.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page