Lors d’un test il y a 15 ans: lecture de films sur GPU d’ATI contre Nvidia

Il y a 15 ans, ComputerBase a recherché quelle carte graphique était la mieux adaptée à la lecture de films (test). Les anciens modèles ATI et Nvidia ne fonctionnaient pas bien et n’étaient pas très amusants, mais la génération actuelle ne voulait plus voir cela.

Avivo HD et PureVideo HD

En 2007, il existait trois codecs pertinents pour la lecture de films : MPEG-2, H.264 et VC-1. Presque toutes les cartes graphiques étaient capables de décoder la norme MPEG-2 répandue dans le matériel, et les processeurs étaient souvent suffisamment rapides. La situation était différente avec le codec complexe H.264, qui définissait quatre niveaux d’accélération : « CAVLC/CABAC Entropy Decode », « Frequency Transform », « Pixel Prediction » et « Inloop Deblocking ». Chacune de ces étapes fait partie du pipeline de décodage, qui semblait presque identique dans VC-1, à l’exception de la première étape.

Sans nom1

Image 1 de 2

Selon la carte graphique, ces étapes pouvaient être effectuées directement sur le GPU ou devaient être laissées au processeur principal. Ces capacités ont été commercialisées chez ATI sous le nom d’Avivo (HD). La série Radeon X1000 et la Radeon X2900 XT prennent en charge les trois dernières étapes du décodage H.264 via les ALU, la première étape a été effectuée par le CPU. La situation était différente avec les Radeon HD 2600 et 2400 plus modernes avec des GPU RV630/RV610. Ceux-ci avaient une unité distincte pour l’accélération vidéo appelée un décodeur vidéo unifié (UVD). L’UVD pourrait accélérer les quatre niveaux de H.264 et VC1 dans le matériel. Les séries GeForce 7000 et 8000 partageaient la même unité d’accélération vidéo qui faisait partie du package Nvidia PureVideo HD. Cela a permis d’accélérer les trois dernières phases de H.264 et VC1. Le processeur principal a franchi la première étape chronophage. Les GeForce 8600 et 8500 comportaient le processeur vidéo de deuxième génération qui pouvait accélérer H.264 (mais pas VC1) dans les quatre étapes.

Le point crucial avec HDCP

Une autre partie importante de la lecture de films était la protection contre la copie HDCP. Cela était déjà pris en charge par les anciennes cartes graphiques, mais présentait quelques pièges. Pour utiliser HDCP, non seulement le GPU devait prendre en charge HDCP, mais également la connexion DVI ou HDMI correspondante de la carte graphique. Cependant, AMD et Nvidia ont laissé cela à leurs partenaires de bord, à l’exception des modèles plus modernes de la série Radeon HD 2000 et de quelques modèles GeForce. De plus, il y avait le problème avec le DVI simple et double liaison : si vous possédiez un moniteur haute résolution avec Full HD ou supérieur et que vous l’utilisiez via DVI double liaison, vous ne pourriez peut-être pas voir le matériel protégé par HDCP, car de nombreuses cartes graphiques ont HDCP via DVI dual-Link non pris en charge.

Qualité d’image et utilisation du processeur

Le benchmark HD HQV a testé la qualité d’image des cartes graphiques dans divers scénarios, par exemple la réduction du bruit ou l’irrégularité. À l’extrémité inférieure de la référence se trouvait la GeForce 7950, qui n’offrait aucune des deux fonctions et avait aussi subjectivement une qualité d’image catastrophique dans les films. Les GeForce 8600 et 8800 se sont démarquées de manière particulièrement positive, ces dernières utilisant un meilleur post-traitement dans les films grâce à un nouveau pilote et offrant donc une qualité d’image exceptionnellement bonne. Les modèles Radeon HD 2000 avaient une bonne image et se plaçaient au milieu du terrain de test, légèrement derrière les deux modèles GeForce avec un post-traitement sophistiqué.

Note globale du benchmark HD HQV

nVidia GeForce 8600

nVidia GeForce 8800

ATI Radeon HD 2600

ATI Radeon HD 2900

ATI Radeon X1950

ATI Radeon HD 2400

nVidia GeForce 7950

Unité : points

Comme deuxième mesure, ComputerBase a augmenté la charge du processeur pendant la lecture du film. Selon le codec, l’image attendue a abouti ici. La série Radeon X1000 et la HD 2900 sans accélérateur vidéo séparé ont entraîné une charge CPU relativement élevée, tout comme les GeForce 8800 et 7950 avec la première génération du processeur vidéo Nvidia. Les choses semblaient beaucoup mieux avec les GPU plus petits avec des décodeurs vidéo modernes : les Radeon HD 2600 et 2400 ainsi que les GeForce 8600 et 8500 étaient loin devant dans le test.

Conclusion

Dans l’ensemble, deux gagnants ont émergé du test : la Radeon HD 2600 et la GeForce 8600. Toutes deux offraient une excellente qualité d’image et garantissaient la prise en charge HDCP (même avec DVI à double liaison) et assuraient une faible utilisation du processeur pendant la lecture de films.

Dans la catégorie « Dans le test il y a 15 ans », les rédacteurs consultent les archives du test tous les samedis depuis juillet 2017. Les 20 derniers articles parus dans cette série sont listés ci-dessous :

Plus de contenu de ce genre et de nombreux autres rapports et anecdotes peuvent être trouvés dans le coin rétro du forum ComputerBase.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page