Marché des smartphones : Samsung et Apple défient la baisse de 9 %

Les analystes de marché d’IDC confirment une baisse de la demande pour les smartphones. Par rapport au deuxième trimestre 2021, le marché s’est effondré de 9 % au dernier trimestre. Comme les années précédentes, Samsung est en tête du peloton, suivi d’Apple et de Xiaomi. Vivo et Oppo, tous deux détenus par BBK Electronics, arrivent quatrièmes.

Les chaînes d’approvisionnement mondiales de fabrication de smartphones sont désormais beaucoup moins perturbées qu’elles ne l’étaient en 2021 ou 2020, mais la forte demande est actuellement suivie d’un ralentissement. Comme le rapportent les analystes du marché d’IDC, le dernier deuxième trimestre de 2022 est le quatrième consécutif au cours duquel le marché a enregistré une baisse. IDC confirme ainsi une étude sur la baisse publiée par Canalys mi-juillet.

L’inflation qui prévaut dans de nombreux pays et les incertitudes économiques garantissent une demande faible et des stocks élevés. Les fabricants chinois en particulier sont aux prises avec la situation actuelle, tandis que Samsung et Apple sont toujours capables de défier le marché.

L’Europe et la Chine s’effondrent

En Europe centrale et orientale combinées, la demande a chuté de 36,5 %, mais ce marché ne représente que 6 % des livraisons mondiales. La Chine a enregistré la plus forte baisse d’une région influente avec 14,3 %. Dans la région Asie-Pacifique, qui représente près de la moitié de toutes les livraisons, les chiffres des ventes ont chuté de 2,2 %.

Samsung et Apple défient le marché

Au classement mondial, Samsung s’est assuré la première place avec 62,4 millions de livraisons et une part de marché de 21,8%, devant Apple avec 44,6 millions d’unités et une part de marché de 15,6%. Samsung s’est amélioré de 5,6 %, tandis qu’Apple s’est amélioré de 0,5 %.

Les fabricants chinois perdent un quart

Xiaomi, Vivo et Oppo doivent accepter des baisses importantes. Chez Xiaomi, les expéditions ont chuté de 25,5 % à 39,5 millions d’unités, tandis que Vivo et Oppo ont chuté de 21,8 et 24,6 %, respectivement. Avec 24,8 et 24,7 millions de smartphones livrés, les sociétés appartenant à BBK Electronics ne prennent presque rien et sont donc répertoriées à la quatrième place par IDC.

Les autres fabricants se réunissent pour 89,9 millions de smartphones, soit une baisse de 2,6 %. Dans l’ensemble, les études de marché comptent 286 millions d’appareils pour le deuxième trimestre 2022, soit 8,7 % de moins qu’à la même période l’an dernier. Les études de marché de Canalys avaient identifié une baisse similaire de 9 %.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page