Refroidisseur SSD extrême : Une tour avec un caloduc et un ventilateur comme pour les CPU

Image : Jiishark

En matière de refroidissement SSD, le fabricant chinois Jiusark va encore plus loin. Le refroidisseur de tour appelé M.2-Three avec un petit ventilateur rappelle beaucoup un refroidisseur de tour pour processeurs. Comme prévu, le potentiel de refroidissement est très important. Des glacières plus curieuses en un coup d’œil.

Le refroidisseur SSD M.2 de Jiushark est vendu sur Taobao, l’équivalent chinois d’eBay, pour l’équivalent d’environ 10 euros. Un schéma montre la structure, qui ressemble beaucoup à un refroidisseur de tour pour processeurs : une tour composée d’ailettes en aluminium est traversée par un caloduc qui se termine par une plaque de contact dans la base. Le SSD M.2 est placé entre le pied et la coque inférieure, qui sert à refroidir tous les éléments à l’arrière. Apparemment, deux coussins thermiques s’occupent du transfert de chaleur.

https://t.co/uQpzIGelju
は pic.twitter.com/CRvloyjd2m

– SI-129 (@ ALX550) 3 juillet 2022

Un ventilateur axial d’un diamètre de 60 mm, qui peut être monté de chaque côté de la tour, fournit une capacité de refroidissement supplémentaire. Cela devrait tourner jusqu’à 3 000 tr/min, puis atteindre un débit de 14 CFM (environ 24 m³/h) et un volume de 25,4 dBA. Après tout, la construction globale mesure 74,5 × 35,5 × 82,0 mm (L × l × H) avec ventilateur et pèse 113 grammes. La partie inférieure mesure 24,5 mm de large, donc légèrement plus large qu’un SSD M.2 de 22 mm de large. Le refroidisseur est destiné au format M.2 2280 d’une longueur de 80 mm.

Jiushark M.2 Trois (Image : Jiushark)

Performances de refroidissement élevées promises

Jiushark montre une comparaison de température basée sur ses propres mesures avec un SSD Samsung 980 Pro (500 Go). Comme analysé par Tom’s Hardware, les mesures du haut montrent les températures de la mémoire flash NAND et les barres du bas celles du contrôleur. Orange représente le SSD sans refroidisseur, vert foncé pour le SSD avec refroidisseur mais sans ventilateur, et vert clair pour des performances maximales avec le ventilateur.

Mesures de température du fabricant (Image : Jiushark)

Même en mode passif, la température du contrôleur devrait baisser de 35 °C ; il fait encore 17 °C avec le ventilateur, de sorte que le contrôleur ne chauffe que jusqu’à 40 °C. La température du flash NAND doit chuter de 71 °C à 49 °C ou un maximum de 33 °C. Un fonctionnement passif serait donc déjà suffisant pour maintenir les températures de la limite à l’étranglement.

Plus de refroidisseurs SSD M.2 « étranges »

Thermalright a depuis longtemps découvert le principe du refroidisseur de tour pour SSD M.2, mais se passe de ventilateur. C’est aussi le cas des solutions RaidSonic ou Graugear qui misent sur une structure nettement plus plate avec des mini ventilateurs qui tournent très vite.

Refroidisseur de caloduc M.2 (IB-M2HSF-702) (Image : RaidSonic) Graugear G-M2HS03-F (Image : GrauGear)

Le refroidisseur SSD Onseuk M.2 ne peut pas manquer dans ce cabinet de curiosités. Avec son ventilateur radial, il rappelle une carte graphique et dispose également d’un écran pour afficher la température.

Refroidisseur M.2 avec ventilateur radial et écran (Image : Onseuk)

Outre ces modèles refroidis par air, il existe déjà des refroidisseurs à eau pour SSD.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page