Vitrine EVGA E1: les écrans analogiques et le carbone sont frappants

Image : EVGA

Si le boîtier de l’ordinateur est censé vraiment attirer l’attention, il existe désormais une véritable alternative aux extravagantes créations en petites séries d’In Win. L’E1 d’EVGA est conçu pour être extrême à bien des égards : la conception avec des instruments analogiques, le poids, le matériau et, enfin et surtout, le prix.

On pourrait presque penser que E1 n’est pas si spécial. Après tout, il existe plusieurs boîtiers ouverts avec un look de paillasse sur le marché, même s’ils ne sont pas en forme de « X » étiré de l’E1. Ce qui n’existait pas encore, ce sont les trois affichages analogiques. Les instruments ronds qu’EVGA place au-dessus du panneau d’E/S latéral fournissent des informations sur la température ambiante et les températures du processeur et de la carte graphique.

Le cadre tubulaire du châssis est également inhabituel. Il serait habituel d’utiliser de l’acier ici, EVGA utilise du carbone à la place ; le boîtier vide ne pèse donc que 1,25 kg. De plus, le plateau de la carte mère est suspendu flottant sur des câbles métalliques. Seuls les ventilateurs sont boulonnés au châssis. Trois exemplaires chacun ou de grands radiateurs correspondants s’adaptent à l’avant et au couvercle. Dans tous les cas, la carte graphique est installée tournée de 90 degrés via un module riser. Comme il n’y a pas de panneau latéral, l’apport d’air frais est garanti dans tous les cas.

le prix est chaud

La spéciale coûte encore une fois beaucoup d’argent. EVGA facture environ 1 600 dollars américains dans sa propre boutique en ligne pour le boîtier pur avec élévateur GPU. De plus, l’E1 est proposé en deux packs. Le kit 1 combine le boîtier pour environ 3 700 $ avec une GeForce RTX 3090 Ti dans l’édition Kingpin et une alimentation de 1 600 watts. L’alimentation est toujours fournie avec les versions commerciales, car EVGA ne vend pas la carte graphique individuellement.

La ligne d’équipement la plus élevée appelée « Bare Bones », dont le nom semble involontairement ironique, coûte 5 000 dollars américains et complète le kit 1 avec la carte mère Z690 Dark Kingpin pour les processeurs Alder Lake d’Intel et un adaptateur PowerLink 52u, qui relie les connexions d’alimentation du carte graphique à l’arrière et est destiné à améliorer la gestion des câbles. Une caisse d’expédition, qui selon le fabricant a une valeur de 800 dollars américains, est « gratuite » pour ce cours. Dans tous les cas, le boîtier n’est fabriqué qu’à la demande du client, un délai de livraison de trois à quatre semaines doit donc être pris en compte.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page